seconds noms commerciaux :

Substances actives et formulation

COMPOSITION (DE LA SPECIALITE) en SUBSTANCE ADJUVANTE

Formulation

Emulsion de type aqueux

Fonctions/Activités

Adjuvant

Gamme d’usage

Professionnel

Spécialité similaire à

Conditions d'emploi générales

- Selon le produit phytopharmaceutique associé, mais au minimum 6 heures pour les usages en plein champ ou 8 heures pour les applications en milieu fermé

Dans le cadre d'une application effectuée à l'aide d'un pulvérisateur à rampe
Pendant le mélange/chargement
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant ;
- EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB (3) à porter par-dessus la combinaison précitée ;
- Lunettes ou écran facial certifié norme EN 166 (CE, sigle 3).
Pendant l'application - Pulvérisation vers le bas
Si application avec tracteur avec cabine
- Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant ;
- Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d'une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation. Dans ce cas, les gants ne doivent être portés qu'à l'extérieur de la cabine et doivent être stockés après utilisation à l'extérieur de la cabine.
Si application avec tracteur sans cabine
- Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant ;
- Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d'une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation ;
- En cas d'exposition aux gouttelettes pulvérisées, porter un demi-masque filtrant à particules (EN 149) ou un demi-masque (EN 140) équipé d'un filtre à particules P3 (EN 143) ;
- Lunettes ou écran facial certifié norme EN 166 (CE, sigle 3) ;
Pendant le nettoyage du matériel de pulvérisation
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant ;
- EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB (3) à porter par-dessus la combinaison précitée ;
- Lunettes ou écran facial certifié norme EN 166 (CE, sigle 3) .

Dans le cadre d'une application effectuée à l'aide d'un pulvérisateur à dos (en plein champ)
Pendant le mélange/chargement
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de protection de catégorie III type 4;
Pendant l'application
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de protection de catégorie III type 4 avec capuche ;
- Bottes de protection certifiées EN 13 832-3.
Pendant le nettoyage du matériel de pulvérisation
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de protection non tissée de catégorie III type 4.

- Amené à entrer dans la culture après traitement, porter une combinaison de travail (cotte en coton/polyester 35 %/65 % - grammage d'au moins 230 g/m²) avec traitement déperlant.

Il convient de rappeler que l'utilisation d'un matériel adapté et entretenu et la mise en œuvre de protections collectives constituent la première mesure de prévention contre les risques professionnels, avant la mise en place de protections complémentaires comme les protections individuelles.
En tout état de cause, le port de combinaison de travail dédiée ou d'EPI doit être associé à des réflexes d'hygiène (ex : lavage des mains, douche en fin de traitement) et à un comportement rigoureux (ex : procédure d'habillage/déshabillage). Les modalités de nettoyage et de stockage des combinaisons de travail et des EPI réutilisables doivent être conformes à leur notice d'utilisation.

Pour l'opérateur et les travailleurs, porter en plus si nécessaire les équipements spécifiques préconisés pour l'utilisation de la préparation phytopharmaceutique avec laquelle la préparation adjuvante est associée s'il existe des préconisations supplémentaires.

Il est de la responsabilité de l'utilisateur de prendre toutes les mesures qu'il jugera nécessaires (comme par exemple l'allongement du délai avant récolte) afin que le niveau de résidus dans les parties récoltées soit conforme aux limites maximales de résidus (LMR) en vigueur.
Se reporter aux limites maximales de résidus (LMR) définies au niveau de l'Union européenne fixée pour la préparation phytopharmaceutique associée.

- SP 1 : Ne pas polluer l'eau avec le produit ou son emballage. [Ne pas nettoyer le matériel d'application près des eaux de surface. / Éviter la contamination via les systèmes d'évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes].

SPe 3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter au minimum une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d'eau, sauf si la préparation phytopharmaceutique associée requiert une zone non traitée plus large.

Ne pas appliquer la préparation adjuvante après les stades d'applications suivants :
- Stade BBCH 60 (floraison), pour les cultures de type grain (céréales) ou fruits (tomate, concombre, etc.).
- Stade BBCH 41 (début de formation du bulbe ou du tubercule) pour les bulbes (oignons, échalotes, etc.), tubercules et racines (pomme de terre, carotte, etc.).


Ne pas appliquer la préparation adjuvante sur légumes "feuilles" (laitue, chou, etc.) et "tige" (poireau, céleri, etc.).

Il est recommandé de faire figurer les informations suivantes sur l'étiquette :
- La préparation SLIDER présente un intérêt, en tant qu'adjuvant pour bouillies herbicides avec les préparations contenant :
Les substances actives à solubilité moyenne dans l'eau, de type inhibiteurs de l'enzyme acétolactate synthase (ALS), de type inhibiteurs de l'enzyme 4-hydroxy-phényl-pyruvate-dioxygénase (4-HPPD) (isoxaflutole, mésotrione, sulcotrione, tembotrione) et l'asulame.
Les substances actives à solubilité forte dans l'eau, le glyphosate, le glufosinate-ammonium et la bentazone (à l'exception du diquat dont le mélange n'est pas recommandé avec cet adjuvant).
- La préparation adjuvante peut contribuer à amplifier les symptômes de phytotoxicité (jaunissement) avec les préparations herbicides appliquées seules ou avec un adjuvant de type huile et lorsque ces symptômes sont observés sur la culture, ceux-ci sont estompés rapidement.
- Il est recommandé, avant toute utilisation en adjuvant pour bouillies herbicides sur les cultures les plus sensibles (cultures légumières, cultures ornementales et florales, pois et colza), de consulter le détenteur de l'autorisation de mise sur le marché ou l'institut technique dédié. A défaut, il est recommandé d'effectuer un test de sélectivité préliminaire sur un nombre limité de plantes avant de pratiquer un traitement à plus grande échelle.


- Selon le produit phytopharmaceutique associé, mais au minimum 6 heures pour les usages en plein champ ou 8 heures pour les applications en milieu fermé

Dans le cadre d'une application effectuée à l'aide d'un pulvérisateur à rampe
Pendant le mélange/chargement
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant ;
- EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB (3) à porter par-dessus la combinaison précitée ;
- Lunettes ou écran facial certifié norme EN 166 (CE, sigle 3).
Pendant l'application - Pulvérisation vers le bas
Si application avec tracteur avec cabine
- Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant ;
- Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d'une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation. Dans ce cas, les gants ne doivent être portés qu'à l'extérieur de la cabine et doivent être stockés après utilisation à l'extérieur de la cabine.
Si application avec tracteur sans cabine
- Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant ;
- Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d'une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation ;
- En cas d'exposition aux gouttelettes pulvérisées, porter un demi-masque filtrant à particules (EN 149) ou un demi-masque (EN 140) équipé d'un filtre à particules P3 (EN 143) ;
- Lunettes ou écran facial certifié norme EN 166 (CE, sigle 3) ;
Pendant le nettoyage du matériel de pulvérisation
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant ;
- EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB (3) à porter par-dessus la combinaison précitée ;
- Lunettes ou écran facial certifié norme EN 166 (CE, sigle 3) .

Dans le cadre d'une application effectuée à l'aide d'un pulvérisateur à dos (en plein champ)
Pendant le mélange/chargement
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de protection de catégorie III type 4;
Pendant l'application
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de protection de catégorie III type 4 avec capuche ;
- Bottes de protection certifiées EN 13 832-3.
Pendant le nettoyage du matériel de pulvérisation
- Gants en nitrile certifiés EN 374-3 ;
- Combinaison de protection non tissée de catégorie III type 4.

- Amené à entrer dans la culture après traitement, porter une combinaison de travail (cotte en coton/polyester 35 %/65 % - grammage d'au moins 230 g/m²) avec traitement déperlant.

Il convient de rappeler que l'utilisation d'un matériel adapté et entretenu et la mise en œuvre de protections collectives constituent la première mesure de prévention contre les risques professionnels, avant la mise en place de protections complémentaires comme les protections individuelles.
En tout état de cause, le port de combinaison de travail dédiée ou d'EPI doit être associé à des réflexes d'hygiène (ex : lavage des mains, douche en fin de traitement) et à un comportement rigoureux (ex : procédure d'habillage/déshabillage). Les modalités de nettoyage et de stockage des combinaisons de travail et des EPI réutilisables doivent être conformes à leur notice d'utilisation.

Pour l'opérateur et les travailleurs, porter en plus si nécessaire les équipements spécifiques préconisés pour l'utilisation de la préparation phytopharmaceutique avec laquelle la préparation adjuvante est associée s'il existe des préconisations supplémentaires.

Il est de la responsabilité de l'utilisateur de prendre toutes les mesures qu'il jugera nécessaires (comme par exemple l'allongement du délai avant récolte) afin que le niveau de résidus dans les parties récoltées soit conforme aux limites maximales de résidus (LMR) en vigueur.
Se reporter aux limites maximales de résidus (LMR) définies au niveau de l'Union européenne fixée pour la préparation phytopharmaceutique associée.

- SP 1 : Ne pas polluer l'eau avec le produit ou son emballage. [Ne pas nettoyer le matériel d'application près des eaux de surface. / Éviter la contamination via les systèmes d'évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes].

SPe 3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter au minimum une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d'eau, sauf si la préparation phytopharmaceutique associée requiert une zone non traitée plus large.

Ne pas appliquer la préparation adjuvante après les stades d'applications suivants :
- Stade BBCH 60 (floraison), pour les cultures de type grain (céréales) ou fruits (tomate, concombre, etc.).
- Stade BBCH 41 (début de formation du bulbe ou du tubercule) pour les bulbes (oignons, échalotes, etc.), tubercules et racines (pomme de terre, carotte, etc.).

Ne pas appliquer la préparation adjuvante sur légumes "feuilles" (laitue, chou, etc.) et "tige" (poireau, céleri, etc.).

Il est recommandé de faire figurer les informations suivantes sur l'étiquette :
- La préparation SLIDER présente un intérêt, en tant qu'adjuvant pour bouillies herbicides avec les préparations contenant :
Les substances actives à solubilité moyenne dans l'eau, de type inhibiteurs de l'enzyme acétolactate synthase (ALS), de type inhibiteurs de l'enzyme 4-hydroxy-phényl-pyruvate-dioxygénase (4-HPPD) (isoxaflutole, mésotrione, sulcotrione, tembotrione) et l'asulame.
Les substances actives à solubilité forte dans l'eau, le glyphosate, le glufosinate-ammonium et la bentazone (à l'exception du diquat dont le mélange n'est pas recommandé avec cet adjuvant).
- La préparation adjuvante peut contribuer à amplifier les symptômes de phytotoxicité (jaunissement) avec les préparations herbicides appliquées seules ou avec un adjuvant de type huile et lorsque ces symptômes sont observés sur la culture, ceux-ci sont estompés rapidement.
- Il est recommandé, avant toute utilisation en adjuvant pour bouillies herbicides sur les cultures les plus sensibles (cultures légumières, cultures ornementales et florales, pois et colza), de consulter le détenteur de l'autorisation de mise sur le marché ou l'institut technique dédié. A défaut, il est recommandé d'effectuer un test de sélectivité préliminaire sur un nombre limité de plantes avant de pratiquer un traitement à plus grande échelle.

Classement

  • TCC2 : Dangers pour le milieu aquatique - Danger chronique, catégorie 2
  • AA : Pas de mention d'avertissement

phrase de risque

  • H411 : Toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets à long terme

phrase de prudence

Pour les informations concernant les phrases de prudence se référer à l'étiquetage du produit.

Le titulaire de l'autorisation est responsable de la conformité de la Fiche de données de sécurité avec la classification retenue ci-dessus

Usages / Cultures

31651003 Adjuvants*Bouil. Herbicide

dose max d’emploi nombre max d’application stade d’application délais avant récolte znt aquatique znt arthropodes znt plantes
1 L/hL - -     5 m - -

INTERVALLE MINIMUM ENTRE APPLICATIONS :

-

Conditions :

- Non autorisé sur légumes "feuilles" et "tige" et uniquement avant apparition des parties consommables des végétaux traités. - Dose maximale d'application : 1L/hL dans un volume de bouillie de 100 à 400 L/ha. - Amélioration de la pénétration (humectant, correcteur d'eau) - Nombre d'application/stade d'application/délai avant récolte/zones non traitées : selon les préparations phytopharmaceutiques associées et dans les conditions d'emploi générales décrites pour la préparation adjuvante.

Date d'autorisation de l'usage :

22/07/2016


Version produit v2.0

Usages / Cultures

Il n'y a pas d'usages correspondants.


Version produit v2.0